menu
Greenpeace électricité verte
Par Tom De Winne Energie verte 10-02-2020

Greenpeace décerne une grande distinction à l’électricité verte d’Eneco

Eneco obtient un score vert dans la classification annuelle de Greenpeace : une belle reconnaissance des efforts engagés sur le plan de l’électricité verte belge.

Greenpeace considère qu’Eneco apporte une contribution importante à la transition énergétique. Ce n’est pas étonnant, car Eneco investit exclusivement dans l’énergie renouvelable. Eneco devance largement tous les autres grands acteurs de la liste des fournisseurs d’énergie en Belgique

Comment est structurée la classification de Greenpeace pour l’électricité verte ?

La classification de Greenpeace est basée sur les garanties d’origine, la production, les achats et les investissements des fournisseurs d’énergie. Ces données forment la base du classement. Chaque fournisseur d’énergie du classement reçoit un score couleur : du vert foncé (excellent) au rouge foncé (mauvais). Eneco a une grande longueur d’avance sur les fournisseurs d’énergie traditionnels :

 

Un coup d’oeil aux chiffres de la production belge nous apprend que la capacité de production est totalement issue du soleil et du vent. En Belgique, Eneco compte déjà 107 turbines éoliennes sur terre et en mer et plus de 330.000 panneaux solaires.

Des investissements prometteurs

Eneco pourra donc poursuivre pleinement sa stratégie durable : plus d’un milliard d’euros seront investis dans des sources renouvelables aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. En Belgique, Eneco veut produire via le soleil et le vent autant d’électricité verte qu’elle en fournit à ses clients. Pour 2022, Eneco veut approvisionner tous ses clients en électricité non seulement durable, mais également produite au niveau local.

La vision d’Eneco vous inspire ? Retrouvez toutes les informations sur notre site Web ou contactez-nous pour toute question.