menu

Les entreprises belges s’engagent pour le climat

En 2015, le sommet des Nations Unies sur le climat a débouché sur un accord ambitieux. L’un de ses objectifs cruciaux est de limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C, en réduisant les émissions de CO2 dans le monde entier. Comment les entreprises belges transposent-elles cet objectif en engagement durable ? Voilà ce que nous expliquent Sabine Denis et David Leyssens, codirecteurs de la plateforme de développement durable The Shift.

The Shift est le point de rencontre belge de tous les acteurs qui s’impliquent au profit du développement durable. Cette organisation rassemble plus de 350 entreprises, ONG, universitaires et autres organisations. Nous aidons nos membres à réseauter, à nouer des partenariats et à contribuer à la création de modèles d’entreprise durables. Ensemble, nous recherchons des solutions innovantes pour l’environnement, la société et l’économie.

Les entreprises belges en action

L’année dernière, lors du sommet des Nations Unies pour le climat de New York, les Objectifs de Développement durable ont été définis jusqu’à l’horizon 2030. L’un de leurs objectifs capitaux est de limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C, en réduisant drastiquement les émissions de CO2 dans le monde entier. Dans la perspective de la COP21, qui s’est tenue quelques mois plus tard, nous avons décidé de constituer proactivement une coalition. Pas moins de 120 entreprises, telles que des organisations environnementales mais aussi de grands consommateurs d’énergie, se sont engagées à réduire substantiellement leurs émissions à l’horizon 2020.

Les partenaires de cette coalition, dénommés Captains of Society, ont ensuite publié leur vision et leurs engagements dans une lettre ouverte. Dans ce document, ils soulignent le rôle important que jouent les entreprises et encouragent les non-membres à se joindre à l’action commune. Cet appel a non seulement été entendu par la délégation belge à la COP21, qui a invité plusieurs partenaires au sommet parisien, mais a aussi été suivi d’effets lors du Sommet flamand sur le Climat 2016. Lors de cette grande messe, quelque 234 entreprises se sont engagées à réduire leurs émissions de CO2 annuelles de 6 millions de tonnes. À titre d’exemple, Janssen Pharmaceutica a pour objectif de réduire ses émissions de 20 % en 2020.