menu
Par Steven Pletinckx Entreprises 18-06-2018

Eneco s’engage en faveur de l’écosystème du campus T2 à Genk

Établi dans le Thor Park, non loin d’IncubaThor et d’EnergyVille, le nouveau campus T2 sera opérationnel en septembre. Ce centre de formation impressionnant respire la technologie de A à Z. Pour stimuler le partage des connaissances, un écosystème a également été mis en place : plus de 100 entreprises s’engagent dans une coopération avec le campus et ont signé une charte dans ce sens. Eneco compte parmi les signataires.

Le campus T2 est un projet que City Genk, SYNTRA Limburg et le VDAB réalisent dans le cadre d’un plan d’action stratégique pour le Limbourg baptisé « Strategisch Actieplan Limburg in het Kwadraat » (SALK). Avec ce nouveau centre de formation, les initiateurs souhaitent attirer et développer des talents technologiques. Ils emploient les grands moyens à cette fin : un lieu d’inspiration, un équipement à la pointe de la technologie et un solide réseau d’entreprises.

Le campus T2 en quelques chiffres

  • 300 stagiaires sont attendus tous les jours
  • Plus de 300 formations et des coaches présents
  • Superficie totale : 24000 m²
  • 11 laboratoires haut de gamme
  • Engagement avec plus de 100 entreprises
  • Investissement total : 43 millions d’euros

Talents technologiques et entrepreneuriaux

« Nos formations sont développées en étroite collaboration avec des entreprises et des institutions de recherche », explique Roger Heijmans, InnovatHor sur le campus T2. « De cette façon, le contenu, les méthodes d’apprentissage et l’infrastructure sont adaptés au marché, et nos profils sont immédiatement utilisables. Notre offre de départ se concentrera sur quatre domaines : l’électricité, les TIC, les énergies nouvelles et les nouveaux matériaux. Étudiants, chercheurs d’emploi et entrepreneurs sont ici les bienvenus.  »

« Non seulement le campus fera la promotion de la technologie, mais il encouragera aussi l’entrepreneuriat », dit encore Roger Heijmans. « Les entrepreneurs pourront se rendre dans notre “serre” : un environnement inspirant, où ils pourront développer leurs idées, accompagnés ou non d’un coach de croissance. Si nécessaire, nous les mettrons également en contact avec des entrepreneurs actifs dans d’autres secteurs, ou des entreprises susceptibles de les aider dans leur développement.  »

« Non seulement le campus fera la promotion de la technologie, mais il encouragera aussi l’entrepreneuriat  » – Roger Heijmans, InnovatHor sur le campus T2

Conjuguer les forces et (les connaissances)

Pour rendre possible le partage des connaissances, le campus T2 a également prévu un écosystème. Depuis février, plus de 100 entreprises de toutes tailles, allant de grandes multinationales à de petites PME, ont signé une charte des talents technologiques. Elles s’engagent à soutenir les formations sur le campus grâce à leurs propres expertises et équipements. Eneco soutient également cette initiative.

« Nous avons immédiatement été favorables à cet engagement et ce, pour différentes raisons « , explique Bernard Nobels d’Eneco.  » Notre équipe d’innovation joue un rôle important et un rôle de facilitateur au sein d’Eneco, et nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues vente. Ils nous informent des idées de nos clients et des défis qu’ils rencontrent à l’heure actuelle. Nous concevons ensuite des solutions – méthodologiques – que nous développons et commercialisons. Désormais, nous impliquerons également le campus T2 dans ce processus « , explique Bernard Nobels.

 » Actuellement, par exemple, nous travaillons pour nos clients business sur des participations financières de travailleurs dans des projets durables de leur employeur ou encore sur des solutions répondant à des besoins de flexibilité chez des clients finaux, comme un boîtier de commande pour la cogénération et les batteries pour ce dispositif. Nos efforts s’orientent également vers des drones pour la détection de chaleur dans les installations photovoltaïques et nos solutions de recharge électrique.  »

 » Nous avons déjà une série de questions et de défis que nous voulons présenter aux stagiaires. Il va sans dire que le campus pourra aussi s’adresser à nous : grâce à notre expertise, nous pouvons aider les stagiaires et les entrepreneurs à commercialiser leurs idées.  »

 » Il va sans dire que le campus pourra aussi s’adresser à nous : grâce à notre expertise, nous pouvons aider les stagiaires et les entrepreneurs à commercialiser leurs idées  » – Bernard Nobels, Innovation Manager chez Eneco

Plus que des formations, une expérience

Le campus ne se limitera pas à des formations. Il y aura aussi des ateliers, des séminaires, des tech boot camps en des tech talks.  » Un plus pour nous et nos clients « , explique Bernard.  » L’innovation n’est possible que grâce à la collaboration et à l’expérience de nos clients, fournisseurs, start-ups et membres du monde académique. Le campus permet ces rencontres : nous sommes impatients d’inviter nos clients sur le site pour un atelier inspirant, une visite guidée ou une démonstration.  »

S’épauler mutuellement

 » Nous sommes très fiers d’Eneco en tant que partenaire « , dit Roger Heijmans en conclusion.  » Pas seulement à cause de leur ADN durable. Mais parce que comme nous, ils sont ouverts à l’innovation et c’est ce que nous apprécions énormément « . Bernard Nobels est d’accord avec Roger Heijmans.  » La charte correspond parfaitement à notre ambition. Nous ne voulons pas uniquement être un fournisseur pour nos clients, mais également un partenaire dans leur transition énergétique. Cela signifie que nous devons continuer à évoluer et à innover. Le campus T2 jouera un rôle clé dans ce sens. «