menu
Par Pieter Gysel Batterie Domestique 20-01-2021

Acheter une batterie domestique : un choix judicieux ?

Il est devenu inutile de vouloir démontrer les avantages des panneaux solaires. Cet investissement vous donne la possibilité de gérer vous-même la production d’énergie électrique. En revanche, la batterie solaire ne figure généralement pas en tête de la liste des mesures à prendre dans le cadre de l’énergie verte. Dans cet article, nous avons consigné les avantages essentiels de cette technique.

Stockage de l’électricité verte produite

Ce sont principalement les possesseurs de panneaux solaires qui prévoient d’acheter une batterie domestique. C’est parfaitement logique, car la batterie domestique trouve alors sa meilleure destination. Pour faire simple, la batterie solaire stocke l’ énergie solaire non utilisée, de sorte que vous puissiez profiter de l’électricité verte produite lorsque le soleil ne brille pas ou plus.

Une batterie domestique comporte un module de commande intelligent qui fixe la période à laquelle l’énergie produite est stockée ou fournie. Ainsi, lorsque votre installation photovoltaïque produit plus d’énergie que nécessaire, la batterie solaire prend le relais. Le soir tombe et vous avez un besoin en électricité ? La batterie va tout simplement fournir l’électricité que demandent vos appareils électriques et votre éclairage. La journée est très ensoleillée et la batterie est complètement chargée ? Le système va alors injecter le surplus d’énergie produite dans le réseau de distribution.

Moins dépendant du réseau.

Avec des panneaux solaires et sans batterie domestique, environ 70% de l’énergie solaire produite et non inutilisée passera dans le réseau de distribution. Sachez que pendant la journée, vous n’utilisez qu’une partie – env. 25% – de l’électricité produite. En soirée, vous allez dès lors devoir consommer l’électricité du réseau pour regarder votre série TV favorite, pour faire tourner la machine à laver ou pour réchauffer un bon petit plat au four.

Avec une batterie solaire, vous allez inverser ces chiffres : 70% pour l’usage quotidien et 30% seulement injecté sur le réseau. Vous profitez ainsi au mieux de l’énergie produite. Parfait ! Mais pourquoi pas 100% ? (C’est ce que vous vous demandez n’est-ce pas ?) Devenir totalement indépendant du réseau de distribution n’est pratiquement pas envisageable dans un cadre familial. Fonctionner ‘Off-Grid’ – ou si vous préférez hors réseau – ne peut pas s’appliquer chez nous en Belgique. C’est dû principalement à la période d’hiver trop peu ensoleillée que nous connaissons. Pendant cette période – comme au cours des autres journées relativement sombres de l’année – le soleil brille insuffisamment pour pouvoir produire l’électricité nécessaire, et en plus la stocker dans une batterie solaire à des fins ultérieures.

Un atout supplémentaire : la batterie domestique vous sauvera la mise en cas de panne de courant. Selon le VREG (le Régulateur flamand du marché de l’électricité et du gaz), 1 famille sur 25 serait concernée annuellement par une coupure de courant. Dans ce cas, la batterie domestique est donc la solution de secours pour alimenter en électricité congélateur, télévision, porte de garage et éclairage. Plus de crainte à avoir pour vous si vos voisins se retrouvent soudainement dans le noir. De plus, votre batterie va réguler votre installation photovoltaïque le temps de la panne de courant. Dans une telle situation, l’onduleur passera automatiquement en mode veille, afin de ne plus produire d’énergie à destination du réseau de distribution. La batterie domestique s’occupe de tout !

Mettez le tarif prosommateur dans votre poche.

Le tarif prosommateur est payé en Flandre par les propriétaires de panneaux solaires pour l’utilisation effective du réseau. En fait, il s’agit d’une contribution forfaitaire annuelle, dépendant du gestionnaire de réseau et de la puissance de votre onduleur, afin de faire payer l’utilisation dans les deux sens du réseau de distribution. Cet article de blog vous détaille toute l’histoire. Il est prévu que le ‘tarif prosommateur’ ou ‘tarif prosumer’ entrera en vigueur en Wallonie au 1er janvier 2020. On peut assimiler le tarif prosommateur à un loyer pour l’utilisation du réseau de distribution, qui sert en quelque sorte de batterie en l’absence d’une batterie domestique. Vous injectez de l’électricité dans le réseau, et vous la récupérez lorsque vous avez besoin d’un apport d’énergie.

Mais en installant une batterie domestique, votre taux d’utilisation du réseau de distribution passera en moyenne de 75 à 25%. Si dans ce cas, le tarif prosommateur est calculé sur la capacité de votre installation photovoltaïque et non sur votre consommation effective, vous risquez de payer injustement. Pour résoudre cette situation, vous pouvez faire placer un compteur bidirectionnel à l’installation de la batterie domestique. À ce moment-là, vous ne paierez plus le tarif prosommateur, mais uniquement pour l’électricité consommée via le réseau. Mais faites toutefois attention, car si votre besoin en électricité supplémentaire est important, le tarif prosommateur forfaitaire peut s’avérer être plus intéressant que le calcul sur votre consommation ponctuelle.

Voulez-vous en savoir plus sur le prix d’une batterie domestique ?
Demandez simplement une offre en cliquant ici et franchissez le pas vers le futur.